La vie après la mort

10 novembre 2017

A l’occasion de la Toussaint, ce site a été ouvert pour permettre d’aborder la question de la mort avec nos contemporains, en explicitant ce qui concerne l’au-delà et quelle est l’espérance chrétienne.

Jean-Baptiste Maillard, missionnaire de Lights in the dark, association qui porte ce site, a répondu à Famille Chrétienne :

Comment avez-vous eu l’idée d’un site catholique dévolu à la vie après la mort ?
Le site est né de la rencontre entre deux mouvements implantés dans le diocèse de Fréjus-Toulon. Lights in the dark une association dédiée à l’évangélisation du continent numérique. La communauté brésilienne Cançao Nova chant nouveau »), connue pour son charisme d’évangélisation par les médias, produit en France des vidéos de grande qualité. Ils nous ont proposé, début septembre, de mener ensemble une opération d’évangélisation sur le thème de la vie après la mort. Ils se sont chargés de produire les vidéos et nous avons monté le site.
Quel est le but du site ?
Nous avons choisi d’ouvrir le site au moment de la Toussaint et d’Halloween, lorsque les Français se posent des questions sur la mort. 70 % d’entre eux vont visiter les tombes autour du 1er novembre, le sujet les intéresse donc ! Nous tâchons de répondre en priorité aux questions des personnes éloignées de l’Église, sur la mort et l’au-delà : résurrection, réincarnation, crémation ou inhumation… Il n’existait pas encore de site catholique dédié à la mort, aussi curieux que cela puisse paraître. Nous préférons que ce soit notre site qui les renseigne sur ces questions existentielles plutôt que n’importe quel autre trouvé à partir d’un mot-clé dans Google. Un maximum de personnes doivent pouvoir savoir facilement qu’on peut transcender la souffrance et la mort grâce à l’espérance chrétienne.
Que trouve-t-on sur ce site ?
On y trouve des centaines d’articles : vidéos, articles de fond, références aux saints fêtés le 1er novembre, et beaucoup de témoignages concernant toutes les situations. Par exemple, celui, touchant, de deux religieuses âgées qui discutent de la mort, d’autres sur les enfants partis au Ciel. Nous proposons aussi des citations sur la mort, la possibilité d’allumer un cierge à L’Ile-Bouchard où Marie a promis du bonheur dans les familles, de déposer des intentions... Nous avons voulu également mettre en valeur d’anciens articles de qualité sur ce thème, dont quelques-uns de Famille chrétienne ! Nous avons déniché aussi l’avis d’un immortel, André Frossard, sur la question de vie après la mort, et réalisé une interview du Dr Patrick Theillier, ancien médecin des sanctuaires de Lourdes, sur les expériences de mort imminente
Qui est derrière le site ?
Lights in the dark est constituée de 40 membres, entre 19 et 70 ans, sans oublier nos généreux donateurs (une campagne pour ce site a été lancée sur Credofunding).
Avant d’être publiés, les articles sont relus par un prêtre de Toulon, pour vérifier qu’ils soient fidèles au magistère de l’Église.
Avec notre académie (baptisée sainte Faustine), nous commençons à former des e-missionnaires pour leur apprendre à répondre aux questions des internautes sur le « chat » du site, et leur parler du Christ !

Extrait de l’interview parue dans Famille Chrétienne