Avoir Jésus comme Ami universel

31 octobre 2019

À la lecture de la thèse 1 du Manifeste pour la mission, je suis partie à la rencontre d’une mère de famille pour découvrir dans sa réalité, ce que veut dire, pour elle, “Avoir Jésus comme ami universel” ?

Isabelle, comment as-tu rencontré Jésus ?

Petite et pas vraiment en famille…plutôtà l’école privée… je me souviens d’avoir participé notamment à une procession de la Fête Dieu, et des pétales de roses que l’on jetait. Puis à l’âge de dix ans, un jour, j’ai pris le chapelet offert par ma marraine, et me suis mise à prier. La rencontre décisive a eu lieu lors de ma Profession de Foi, et ce malgré une préparation un peu « loufoque » : l’Esprit souffle où il veut !


Comment cultiver cette amitié en étant mère de famille ?

En priant pour mes enfants, j’ai réalisé que le Christ est avec moi. À la naissance de ma première fille, j’ai beaucoup prié pour qu’elle ait la foi. En priant pour mes enfants, j’ai appris à faire les choses, même les plus anodines, les plus ingrates…avec Amour.
Dans les difficultés, je sentais Sa présence, et je savais toujours que je pouvais prier, m’adresser à Lui.
Ma dernière fille désirait faire sa première communion, mais elle était “trop jeune” pour cela et un dimanche, à la messe, j’étais en train de prier « Seigneur ! Est-elle prête ? » Et voilà qu’elle s’est retournée et m’a dit « Maman je suis prête pour faire ma communion » Il était bien à mes côté.
Nous aussi d’ailleurs, malgré les déménagements nous avons toujours habité très près d’une Église, et cela me permettait d’aller l’Adorer, facilement. J’ai le sentiment d’un vrai compagnonnage, oui Jésus est mon Ami.


L’as-tu parfois “oublié ” ?

Et bien non, même quand Il ne répond pas… je reste dans l’espérance !

Si vous souhaitez revoir la proclamation du Manifeste ou le liremanifeste c’est ICI